A beginner's mind
EAN13
0729920164998
Support
CD 12 CM LP
Poids
220 g
Largeur
140 mm
épaisseur
17 mm
Hauteur
125 mm
Date de publication
2021-09-24

A Beginner'S Mind

Sufjan Stevens & Angelo De Augustine

Offres

On dit qu'écrire sur la musique, c'est comme danser sur de l'architecture,c'est à la fois impossible et absurde. Mais qu'en est-il de chanter des films ? Sufjan Stevens et Angelo De Augustine se sont associés pour un projet collaboratif qui fait exactement cela. A Beginner’s Mind a débuté lorsque les deux musiciens et camarades de label ont décampé pour le chalet d’un ami au nord de l’Etat de New York pour un mois sabbatique d’écriture. Regardant un film pour se détendre après chaque journée de travail, ils se sont rendus compte que leurs chansons avaient tendance à refléter les films, et ils ont alors cherché à approfondir cette connexion. Il en résulte un album de 14 chansons (vaguement) inspirées de films (principalement) connus. Ils ont écrit en tandem - l'un écrivait un couplet, l’autre le refrain, produisant des progressions d’accords et des paroles à tâtons, l’un finissant souvent la phrase de l’autre. Un travail rigoureux pour éditer et réécrire s’est ensuivi. Sufjan et Angelo ont tout écrit avec un sens délibéré du shoshin – le concept bouddhiste zen d’après lequel l’album est nommé et une idée qui a permis au duo de rechercher et d’écrire librement sans notion préconçue de ce que les films avaient à dire. Les films sont devenus des incitations rhétoriques, les deux songwriters laissant leurs réactions distinctes et instincts créatifs régir le processus. L’objectif sous-jacent était l’empathie et l’ouverture, l’absence de jugement : observer avec les yeux d’un enfant. La musique est folk, douce, sincère et harmoniquement effervescente - Simon & Garfunkel avec des fioritures new age. Cet album couvre toute la gamme et s'amuse avec, même si les deux songwriters restent pleinement enracinés dans les idiomes mélancoliques pour lesquels ils sont connus. L’illustration de l’album est signée par l’artiste ghanéen Daniel Anum Jasper, pionnier dans les années 80 à peindre des affiches alternatives pour promouvoir la projection de films hollywoodiens à l’arrière de camionnettes. En transformant de vieux films en de nouvelles chansons vitales, le duo nous invite à se considérer d'un point de vue différent - une nouvelle façon de voir et d'entendre - un exercice de remise en perspective plus nécessaire et pertinent aujourd'hui que jamais.
S'identifier pour envoyer des commentaires.